Sylvie Gagné – Mon avortement, le chapitre caché de mon histoire

By juin 22, 2016Podcast

Sylvie Gagné

Mon avortement, le chapitre caché de mon histoire

Je viens d’une famille de 10 enfants et je suis la 7ième. Je suis une maman de deux enfants autonomes, avec une belle intelligence et me sens vraiment prévilégiée par leur présence dans ma vie! Je suis tellement fière de les voir avancer dans leur vie, à se créer avec leurs différence, de les regarder vivre leur vie, dans leur dépassement, leur force de vie, leur créativité dans leur vie! Ils se tracent un chemin qui leur ressemble. J’ai aussi un gendre qui est un artiste de la musique et qui transmet sa passion à ses enfants car j’ai le grand plaisir d’être une grand-maman de deux petits bouts de vie. C’est un cadeau de la vie qu’il m’est permis de vivre et j’ai un gratitude infinie de le recevoir!!!

Du plus loin que je me souvienne, j’ai pris peu de place, effacée et j’en arrivais à vouloir être invisible pour ne pas déranger, et ne pas être rejetée…que ce soit dans les réunions de famille, dans mes relations amicales, sociales, professionnelles. J’ai un parcours qui est loin d’être en ligne droite! J’ai vécu des recommencements plusieurs fois dans ma vie…avec cette petite voix qui me chuchotait que ce n’était pas encore ça! Alors je continuais d’avancer, d’expérimenter, de créer, d’apprendre…je suis curieuse et je suis passionnée par tout ce qui est créatif, ingénieux.

Je suis retournée trois fois à temps plein aux études, à 30 ans, 40 ans et 50 ans, et toutes mes expériences de formations et de travail sont reliées par ces trois mots: CRÉATIVITÉ, INGÉNIOSITÉ, EXPÉRIMENTATIONS. À travers ces années, pendant plus de 20 ans, j’ai travaillé dans les piscines comme sauveteur, moniteurs et spécialiste en aquaforme. Lorsque j’étais dans cet espace, je me sentais sur mon X…J’adorais enseigner, aider, conseiller, trouver des moyens pour adapter, communiquer et amener les personnes à trouver leur propre solutions…

J’ai été dans le « FAIRE » et me définissait et me valorisait en faisant … J’étais loin de penser que mon ÊTRE, lui, n’était pas valorisé, pas nourri!

C’est à l’âge de 48 ans que j’ai eu ce déclic « Qu’est-ce que j’attends pour faire ce que j’aime? », après avoir fait une chute sur la tête qui m’a fait toucher à ma peur de mourrir, à la fragilité de la vie, et de la santé!!

Un sentiment d’urgence et de l’importance de vivre m’a amenée à choisir de revenir au coeur de moi…

Mon cheminement intérieur a débuté par « Le chemin de Compostelle ». J’avais besoin, par ce dépassement de changer d’environnement de sortir de ma zone de confort, de contacter mes ressources de fonceuse, de curieuse, de l’aventure, de confiance en ma capacité d’avancer et de débrouillardise…pour me sentir VIVANTE!!!

J’y ai trouvé la découverte, l’exploration, le dépassement de moi et la confiance en moi mais toujours dans le faire!…il me manquait que de trouver le moyen de descendre à l’intérieur de moi…

Il me manquait des outils pour me comprendre avec le coeur, pour sortir de ce état de non-existence et du personnage au dessus de tout, sans émotions et en contrôle…mais qui, en dedans, a un grand besoin de s’aimer sans y réussir!

Ce fut mon deuxième pas, pour aller au coeur de moi, en commençant ma formation au Centre de Relation d’Aide de Montréal. La première année en est une de travail sur soi, et enfin je découvrais la relation à soi…me connaître et apprendre de plus en plus à m’accueillir et m’accepter…pour peu à peu comprendre ce que c’était de se donner de l’amour!

Quelle révélation! J’avais enfin accès à moi! La relation commence par soi avec soi? Puis par la suite j’ai appris ce qu’était la relation aux autres sans s’oublier, sans se nier.

Titre : Thérapeute en relation d’aide et spécialiste du deuil et conférencière
Entreprise:
Consultations individuelles à mon bureau, en Relation d’aide et conférencière et bientôt animatrice de groupe de support en deuil et d’atelier pour faire un processus de deuil pour un avortement.
Numéro de téléphone : 418-571-7588
Courriel : [email protected]
Site web: Sylvie Gagné, TRA

Join the discussion One Comment

  • Noëlla Harvey dit :

    Chère Sylvie, ton histoire est touchante et inspirante. Quel courage tu as de te montrer dans cette partie vulnérable de ta VIE CACHÉE. Je souhaite que cette entrevue puisse aider d’autres personnes prisonnières du silence, de la honte et de la culpabilité.

Laisser un commentaire

1 × 3 =

Tous droits réservés