JE SALUE LE DIVIN QUI EST EN VOUS!

By mars 20, 2016BLOGUE

namaste-740x300

Comme vous le savez sans doute, le mot « Namaste » est souvent utilisé pour dire bonjour et au revoir en Indes. Bien que ce ne soit pas une traduction littérale, la signification de ce petit mot chargé de sens est : « Je salue le divin qui est en vous ».

Suite à un puissant exercice sur mes valeurs sacrées que j’ai effectué récemment, je crois avoir ouvert les yeux sur quelque chose de vraiment important pour mon évolution personnelle. Savez-vous ce que j’ai découvert ? Je ne sais pas si c’est par la grâce infinie de mon ange gardien, de mon intuition ou peu importe, mais j’ai entendu intérieurement ces mots «Honore le divin en toi » !

Cette phrase est arrivée comme la solution à un problème que je ne croyais plus avoir et elle est venue ébranler toutes les fibres de mon Être. Voici donc le fruit de ma réflexion qui a eu un impact immédiat sur ma vie. Je vous l’offre avec la même candeur qu’un enfant qui vient de découvrir pour la toute première fois une étoile qui existe depuis toujours.

ACCUEILLIR LE CONCEPT

Premièrement, j’ai du consentir à l’idée qu’il existait véritablement une partie divine en moi. Bien que cette admission soit facile à faire pour les autres, avouez qu’il est rare qu’on fasse ce constat par rapport à soi-même.

Dès que j’ai accepté l’existence de cette partie divine qui m’habite, non pas avec mon esprit mais avec mon cœur, j’ai tout de suite poursuivi instinctivement le processus d’éveil enclenché par mon âme en me posant les questions suivantes :

LE PLUS DIGNE DES INVITÉS DE MA MAISON

Ma partie divine, est-ce que je l’honore dans mes activités professionnelles ? Est-ce que je l’honore dans l’authenticité de mes relations ? Est-ce que je l’honore dans mes choix de vie ? Est-ce que je l’honore dans mon corps ? Est-ce que je l’honore dans la nourriture que je lui impose et ce que je lui offre à boire ? Est-ce que je l’honore dans ma spiritualité ? Est-ce que je l’honore dans le respect de mon identité ? Est-ce que je l’honore dans le partage des fruits de ma créativité et de mes talents uniques ? Est-ce que je l’honore dans ma façon de me parler intérieurement ?

Une fois ces questions répondues, j’ai compris les changements que je devais apporter et dans quelles sphères de ma vie c’était urgent d’agir, pas plus tard mais immédiatement. C’est comme si je réalisais à quel point j’avais négligé et bafoué le plus digne des invités de ma maison. Vous me suivez ?

Maintenant que j’ai reconnu ma partie divine, j’ai compris tout d’un bloc que je n’ai plus besoin que la reconnaissance vienne de l’extérieur. Quelle joie et quel repos ! Oui repos de l’âme pour tous les efforts que j’ai déployés au fil du temps pour que les autres m’offrent ce que je ne m’offrais pas à moi-même.

QU’EN EST-IL DES AUTRES BESOINS ?

Comprenez-vous que c’est la même chose pour tout le reste? La partie divine déposée en chacun de nous comme un trésor, porte en elle la réponse à tous nos besoins profonds car au départ nous sommes amour, nous sommes sécurité, nous sommes bonheur, nous sommes joie… C’est juste qu’on l’a complètement oublié et parce qu’on l’a oublié, on cherche à l’extérieur de nous ce qu’on croit ne pas posséder en nous.

Une chose est claire pour moi, dès que vous vous souviendrez de qui vous êtes vraiment, dès que vous aurez renoué avec votre partie divine intérieure, vous retrouverez LA source de toutes vos ressources et c’est à partir d’elle que nous sommes tous reliés !

D’ici là, je vous dis avec amour et bienveillance « Namaste »… Je salue le divin qui est en vous!

Louise Côté

Le 20 mars 2016

 

 

Join the discussion One Comment

Laisser un commentaire

5 × 5 =

Tous droits réservés